Rechercher

Ces pas

Mis à jour : nov. 15


Écume flasque rit et me navre

Parle comme un rocher ardent

Brique rouge

Romarin

Bidule

Effluve de mer crade

Merde de fleurs et d 'herbes

Gigantesque paysage de lumières et de couleurs

J'efface mes pensées

Celles qui restent au fond de mes yeux après que le jour se soit éteint

Chaque pas est un pas de plus vers le silence

Vol d'insectes noirs

Chants d'oiseaux moqueurs

Il me semble que rien ne va

Le temps s'écoule comme la lave

Sillonne

Je dénoue

D'un rocher à l'autre, d'une fleur à l'autre

Je libère

Souffle après souffle

Je goutte le parfum du thym, les relents de mer, la chaleur douce

Le vent plisse le paysage

Ce défilé me lave.

Un souffle est un souffle

Une candeur amère

Rock'n roll sous les rayons de lune

La clameur d'une ville assiégée qui roule sous l'horizon

Abstinente

D'un pas feutré

Dérange la nuit

Bruissante et solaire

La nuit déborde d'appels

L'ombre répond, s’irise puis se cache, ferme les portes

Je m'éteins dans la nuit, comme un ballon qui se dégonfle

Les rayons de lune

Je m'embrase.




43 vues

Formulaire d'abonnement

  • Facebook
  • YouTube
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par mariefoessel.com. Créé avec Wix.com